Grande-Bretagne : enquête sur des villes en faillite

Depuis huit ans, les collectivités locales en Grande-Bretagne connaissent une baisse de moitié des subventions étatiques. Faute de moyens, elles ont dû abandonner des missions comme le ramassage des ordures. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

À une centaine de kilomètres de Londres (Royaume-Uni), première place financière du monde, le comté de Northampton est un territoire en faillite. La collectivité ne peut plus équilibrer son budget et financer ses services publics. Dans certaines rues, les déchets et les encombrants ne sont même plus ramassés. Les habitants se sentent abandonnés. "Les éboueurs ne sont pas venus depuis des mois, c'est choquant ", témoigne une habitante. La maison médicale pour les personnes âgées a fermé.

Une quarantaine de collectivités sont en difficulté

Ces huit dernières années, le gouvernement a réduit de moitié ses dotations aux collectivités locales. Une cure d'austérité qui a forcé le comté de Northampton à opérer des coupes budgétaires drastiques. Pour combler son déficit, le comté a vendu en février son siège flambant neuf, inauguré trois mois plus tôt. Les habitants dénoncent un plan d'économie qui n'améliore pas pour autant leur quotidien. Les impôts locaux augmentent chaque année mais l'aide de la société se réduit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'un carte de la Grande-Bretagne, le 22 juillet 2018.
Capture d'écran d'un carte de la Grande-Bretagne, le 22 juillet 2018. (GOOGLE MAPS / FRANCEINFO)