Économie : que doit faire l'Etat de ses économies ?

La France, moins déficitaire que prévu, doit-elle redistribuer les milliards économisés ? François Lenglet apporte quelques éléments de réponses.

FRANCE 2

Le déficit de la France repassera sous la barre des 3% du PIB en 2017. Pour l'heure, pas question de redistribuer les milliards d'euros engrangés. Sur le plateau du journal de 20 Heures, François Lenglet évoque cette gestion budgétaire et apporte quelques solutions. Il explique : "Ne pas programmer de nouvelles dépenses à la première éclaircie conjoncturelle, cela est plutôt justifié. Mais il y a au moins trois bonnes raisons d'utiliser une partie de ce surplus de recettes à la baisse des impôts. D'abord, les Français ont subi un choc fiscal très important, et cela continue cette année, en 2018, puisque les impôts sur les ménages vont augmenter de 4 milliards selon l'Insee. Ensuite, le gouvernement a privilégié les contribuables aisés avec la suppression de l'ISF et la baisse de l'impôt sur les revenus du capital. Un rééquilibrage en faveur des contribuables modestes serait donc bienvenu".

Anticiper les mesures déjà prévues

Baisser les impôts serait un moyen efficace de faire profiter le plus grand nombre de Français. Le journaliste poursuit: "Enfin, la reprise actuelle est inégale : elle distribue ses bénéficies de façon très différente en fonction des régions et des catégories sociales. Elle donne beaucoup à ceux qui ont déjà beaucoup. La baisse des impôts permettrait de redistribuer ces dividendes plus largement. Il suffirait ainsi d'anticiper sur les mesures déjà prévues, par exemple l'allègement des charges sur les heures supplémentaires, qui bénéficierait à 9 millions de Français."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre du Budget, Gérald Darmanin, et le ministre de l\'Economie, Bruno Le Maire, le 12 juillet 2017, à l\'Elysée. 
Le ministre du Budget, Gérald Darmanin, et le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, le 12 juillet 2017, à l'Elysée.  (MARTIN BUREAU / AFP)