Budget : les dépenses de l'Assemblée nationale explosent

Selon un document confidentiel, le palais Bourbon est dans le rouge pour plusieurs raisons, notamment l'équipement des députés de tablettes numériques. La liste des dépenses ne s'arrête pas là.

France 3

Le budget de l'Assemblée nationale devrait atteindre 567 millions d'euros, soit un dépassement de 47 millions d'euros. Il n'était que de 28,4 millions d'euros en 2018. Pourtant, il y a un an, le premier questeur de l'Assemblée, Florian Bachelier, nous assurait que l'heure était aux économies. Il refusait alors de rembourser des factures. À l'époque, il prévoyait d'économiser 10 millions d'euros, mais aujourd'hui, toute une série de frais alourdit la facture. Ceux liés aux retraites des députés ont augmenté de 11%, en raison du profond renouvellement de l'hémicycle.

La modernisation de l'Assemblée en question

Aujourd'hui, le régime est aligné sur le régime général, ce qui se traduit par une baisse des cotisations. L'aménagement immobilier grève aussi les comptes, avec l'acquisition de l'hôtel de Broglie, afin d'installer des bureaux pour les députés. Les charges de représentation sont aussi en hausse. Pour le premier questeur, il s'agit d'assurer la modernisation de l'Assemblée. Cette augmentation ne pèsera ni sur les contribuables ni sur l'État. L'Assemblée puisera dans les quelque 300 millions d'euros de ses réserves.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Assemblée nationale, à Paris, le 31 juillet 2018. 
L'Assemblée nationale, à Paris, le 31 juillet 2018.  (GERARD JULIEN / AFP)