Budget 2019 : nouvelle baisse des emplois aidés

Le gouvernement veut réduire drastiquement le nombre de contrats aidés dans les années qui viennent. Cette décision pousse certains élus à se mobiliser.

France 3

Cécile Turries est standardiste en contrat aidé pour une association depuis trois ans. Son contrat est pris en charge à 70% par l'État. En échange, son employeur lui assure une formation. L'Etat juge le dispositif trop coûteux et inefficace. Son objectif est de supprimer 120 000 contrats aidés dès cette année, ce qui n'est qu'un début. Dans un projet de budget adressé à l'Union européenne au mois d'avril, le gouvernement envisage de poursuivre la réduction au même rythme.

Des élus se mobilisent

Dans l'association pour laquelle travaille Cécile Turries, deux emplois seraient menacés. L'année dernière déjà, le maire PS du 11e arrondissement de Paris François Vauglin avait écrit une lettre ouverte à l'Elysée pour défendre les emplois aidés de son arrondissement : 70 en tout. Il se dit prêt à recommencer afin de tenter de sauver les associations et souhaite donc se mobiliser comme c'est également le cas d'autres élus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les derniers chiffres publiés par Pôle Emploi font apparaître une embellie notable, notamment pour les cadres. 100 000 personnes on retrouvé du travail en 2019.
Les derniers chiffres publiés par Pôle Emploi font apparaître une embellie notable, notamment pour les cadres. 100 000 personnes on retrouvé du travail en 2019. (MAXPPP)