Budget 2019 : 4 164 postes vont être supprimés dans la fonction publique

Le projet de loi de finances 2019 prévoit la suppression de 8 396 emplois et la création de 4 232 postes principalement pour l'Intérieur, la Justice et la Défense.

Le Premier ministre Edouard Philippe donne une conférence de presse, le 20 septembre 2018 à Paris.
Le Premier ministre Edouard Philippe donne une conférence de presse, le 20 septembre 2018 à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)

"Pour 2019, le solde global des créations et des suppressions d’emplois s’élève à - 4 164 emplois" dans la fonction publique, selon le projet de loi de finances présenté en Conseil des ministres, lundi 24 septembre. Après - 1 600 postes supprimés en 2018, le gouvernement accélère donc ses mesures d'économie. Il s'agit de 1 571 emplois en moins pour la fonction publique d'Etat et de 2 593 emplois supprimés dans les opérateurs.

Le PLF 2019 prévoit la suppression de 8 396 emplois, principalement au ministère de l'Action et des Comptes publics (- 2 283 emplois), à l'Education nationale (- 1 800 emplois), et le ministère du Travail (-1 618), via notamment Pôle emploi. A l'inverse, l'Intérieur (+ 2 153 emplois), la Justice (+ 1 300) et la Défense (+ 466) seront les principaux bénéficiaires des 4 232 créations de postes chiffrées.