Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Les entreprises du CAC 40 de moins en moins françaises

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
CHRISTELLE MERAL et TATIANA DALIGAULT - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La part des fonds hexagonaux dans leur capital est tombée à son plus bas niveau : 34% il y a deux ans, 26% en 2013.

La part des fonds français ne cessent de diminuer dans le capital des entreprises du CAC 40, les quarante premières sociétés françaises cotées en Bourse. Michelin, Total, Publicis, Lafarge... ces géants sont majoritairement détenus par des étrangers.

Les crises boursières ont fait perdre aux Français le goût des marchés, laissés aux étrangers. Les fonds américains détiennent 33% des actions des entreprises françaises du CAC, les Britanniques 13% et les fonds norvégiens 7%. La part des fonds hexagonaux dans leur capital est tombée à son plus bas niveau : 34% il y a deux ans, 26% en 2013.

Total, la première société française, n'est constituée que de 30% d'actionnaires tricolores. Normal, pour son directeur financier, qui précise que "sans tous ces capitaux étrangers, Total ne pourrait pas exister telle qu'elle est aujourd'hui. Ce serait une petite Total". Peut-on dans ce cas encore parler d'entreprise française et faut-il s'alarmer de la faiblesse des capitaux français dans ces géants ? 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bourse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.