Économie : les dividendes en forte baisse en France

Les Français continuent d'investir en bourse, mais ils ont vu les dividendes versés par les entreprises du CAC 40 baisser avec la crise.

France 2

C'est un phénomène général : les dividendes versés au deuxième trimestre ont chuté de 22% dans le monde. "À cause du coronavirus, l'activité économique s'est arrêtée dans de nombreux secteurs, ce qui représente 90 milliards d'euros en moins. Mais rassurez-vous : au total, 320 milliards d'euros ont été distribués aux actionnaires en trois mois", détaille le journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau du 20 Heures de France 2, mardi 25 août.

La France enregistre l'une des plus fortes baisses

Ce recul des dividendes est encore plus fort en Europe et surtout en France. Notre pays a connu l'une des plus fortes baisses, avec -57%. "L'explication est que, en France, le gouvernement a interdit le versement de dividendes pour les entreprises qui ont bénéficié des aides de l'État", poursuit le journaliste. "Seules quelques entreprises du CAC 40 n'ont pas joué le jeu et ont distribué des dividendes comme si de rien n'était, comme L'Oréal, Danone, Bouygues, Total ou encore Sanofi."

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Français continuent d\'investir en bourse. Mais ils ont vu les dividendes versés par les entreprises du CAC 40 baisser avec la crise.
Les Français continuent d'investir en bourse. Mais ils ont vu les dividendes versés par les entreprises du CAC 40 baisser avec la crise. (BERNARD JAUBERT / ONLY FRANCE / AFP)