Bison futé va-t-il disparaître ?

L'organisme chargé de surveiller les routes va voir ses effectifs grandement réduits.

FRANCE 2

Après 40 ans d'existence, le célèbre indien, ange gardien des routes, va peut-être tirer sa révérence. Bison futé, dont la mission est de surveiller la circulation et de fluidifier le trafic, pourrait disparaître, victime du besoin de l’État de faire des économies.

Les effectifs de l'organisme vont être réduits de manière drastique en 2016. Le Centre national d'information routière à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) va fermer, ainsi que les sept centres nationaux. Une équipe réduite s'installera à La Défense.

Un service de moins bonne qualité ?

Cette réorganisation est justifiée, pour le ministère de l’Écologie, par un recours plus accru à l'informatique. Les syndicats estiment qu'avec la baisse des effectifs, la qualité du service va inévitablement baisser. De son côté, le gouvernement mise sur les nouvelles technologies pour informer les usagers.

Le JT
Les autres sujets du JT