Cet article date de plus de douze ans.

Bernard Charlès : " les entreprises innovantes françaises doivent plus soigner la vente à l'international"

Dassault Systèmes est aujourd'hui le leader mondial incontesté de la Gestion du Cycle de Vie des Produits (PLM, Product Lifecycle Management) et de la technologie 3D. La réussite à l'international de ce groupe français constitue une rareté dans un marché de l'édition de logiciels où les acteurs hexagonaux peinent traditionnellement à atteindre la taille critique face à la concurrence étrangère. Bernard Charlès, Directeur général de Dassault Systèmes, revient sur les clefs de ce succès et livre son diagnostic sur ce qui constitue à ses yeux la principale carence des entreprises innovantes françaises : un manque de savoir-faire dans la vente à l'international.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Radio France © France Info)

La technologie 3D offre à Dassault Systèmes de nouveaux débouchés. Bernard Charlès se réjouit ainsi de voir arriver les télévisions en 3D et note que l'usage des univers 3D s'étend à des secteurs d'activité de plus en plus nombreux.

Mais dans le domaine de l'édition de logiciels, Dassault Systèmes fait figure d'exception en France. Son patron reconnait la difficulté de notre pays à faire émerger des leaders mondiaux dans la high-tech.
"En France, il ya beaucoup d'innovation, beaucoup de start-up qui atteignent une taille de 60 à 80 collaborateurs", relève Bernard Charlès, mais elles éprouvent des difficultés à passer à la taille au-dessus.
Son diagnostic : un manque de formation, de financements ? Non. "Je crois qu'en France on sait bien développer de belles technologies mais on a peut-être un savoir-faire par rapport à la vente qui n'est peut-être pas aussi soigné que ce qui se fait aux Etats-Unis."

Pour remédier à cette carence, nouer des partenariats est parfois la solution. D'ailleurs, l'une des clefs du succès mondial de Dassault Systèmes tient dans le partenariat commercial noué durant les années quatre-vingt-dix avec IBM. Un partenariat qui a évolué au fil du temps et qui voit aujourd'hui Dassault Systèmes racheter pour 600 millions de dollars les équipes de ventes d'IBM qui lui étaient dédiées.

Etre leader, c'est aussi avoir une responsabilité vis-à-vis des autres.
_ Comment Dassault Sytèmes soutient-il les entreprises innovantes ?
"Au travers de plusieurs programmes, précise Bernard Charlès, tels que Passion for Innovation par exemple (NDLR : mécénat technique, financier ou de compétences à des particuliers ou à des associations à but non lucratif) ou bien encore par le biais de partenariats avec des start-up qui intègrent leurs applications dans nos systèmes et que Dassault Systèmes aide à atteindre le marché mondial."

Interview de Bernard Charlès, Directeur Général de Dassault Systèmes, réalisée le 11/02/2010 dans les locaux de notre partenaire, l’agence de presse La Cote Bleue – Kneip Company.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.