Salon de l'automobile : la voiture automobile, toujours un objet de culte ?

La réponse avec Joël de Rosnay, scientifique et écrivain, résolument tourné vers le futur.

France 3

"Nous vivons trois révolutions simultanées, celles de la voiture connectée, de la voiture autonome et de la voiture sans essence et sans diesel", explique Joël de Rosnay, "grâce au wifi et au satellite, la voiture devient un support multi-services, une tablette sur quatre roues. Et ce n'est pas de la science-fiction !". La voiture autonome va plus loin, c'est une voiture robotisée, grâce à un radar. Quant à l'énergie, elle viendra de l'hydrogène : "cette voiture existe déjà au Japon. C'est une voiture dans laquelle on met de l'hydrogène qui se transforme en combustible qui retourne ensuite dans l'air sous forme d'eau. On pourrait boire l'eau qui sort du pot d'échappement !"

La transmobilité durable sera le futur

 

Une voiture sera donc un ordinateur sur quatre roues. Le rapport à sa voiture ? La nouvelle génération ne vénère plus la voiture comme un statut social ou une forme de propriété : " Aujourd'hui, il faut avoir un accès à la mobilité. La transmobilité durable intéresse plus que d'être propriétaire de sa bagnole. Avant, c'était un statut social qui doublait un autre statut social". Reste que la voiture sera toujours un jouet qui plaît :"La Tesla est un I-Pad sur quatre roues, un jouet pour grands".

Le JT
Les autres sujets du JT
La voiture \"sans les mains\" testée par PSA Peugeot Citroën
La voiture "sans les mains" testée par PSA Peugeot Citroën (RADIO FRANCE / Isabelle Raymond)