Renault embauche, la CGT dénonce une opération de communication

Il semblerait que le groupe automobile Renault tienne sa promesse et embauche 1 000 personnes cette année. La CGT dénonce pour sa part une opération de communication.

France 2

Renault entend honorer sa promesse. Le groupe automobile devrait bel et bien embaucher 1 000 personnes en CDI. 30% des recrues seront féminines. Chefs d'unité, opérateurs, conducteurs de ligne, techniciens, tous les postes sont concernés. Au total, 500 contrats seront signés dans les usines de l'Hexagone. Le reste sera pour les cadres, les ingénieurs et les techniciens.

Pour la CGT le compte n'y est pas

Ces recrutements sont le résultat de l'accord de compétitivité signé en 2013 entre la direction et les syndicats. Le groupe s'était engagé à augmenter la production dans ses entreprises françaises en échange d'effort du personnel sur les salaires et sur le temps de travail. Mais pour la CGT le compte n'y est pas. Le syndicat dénonce une opération de communication. La direction du groupe automobile estime quant à elle que les efforts des salariés ont porté leurs fruits et réfute ces accusations. La campagne d'embauche doit durer toute l'année. Plusieurs milliers de candidats ont déjà postulé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une chaîne de montage Renault en Normandie, le 7 janvier 2012.
Une chaîne de montage Renault en Normandie, le 7 janvier 2012. (NICOLAS THIBAUT / PHOTONONSTOP / AFP)