Pollution : le nouveau mensonge des constructeurs automobiles

Selon le magazine Auto Plus, tests à l'appui, la consommation en carburant annoncée par les constructeurs automobiles est inférieure à celle réelle.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Vers un nouveau scandale pour l'industrie automobile ? Selon le magazine Auto Plus, les constructeurs automobiles sous-évaluent la consommation des véhicules, affichée officiellement. Les enquêteurs du magazine ont mesuré, sur route, la pollution réellement émise par certains modèles. Le résultat est bien loin de celui annoncé par les constructeurs. Exemple avec la Peugeot 308 diesel, vendue pour 3,5 litres pour 100 kilomètres. Sur la route, la consommation mesurée est de 6,1 litres pour 100 kilomètres, soit une hausse de 74%.

Les hybrides touchées

Le plus gros écart concerne les voitures hybrides. Par exemple, l'Opel Ampera consomme 4,5 litres aux 100, alors que le constructeur annonce une consommation de 1,2 l/100, soit 275% de hausse.
"Je suis pas du tout surprise, parce que le constructeur il cherche à faire du profit", explique une automobiliste au micro de France 2. L'explication : les tests d'homologations sont beaucoup moins contraignants pour le véhicule que les réelles conditions de la route.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Un  pic de pollution aux particules fines dans plusieurs grandes villes françaises a eu liue le 14 mars 2014.
Un  pic de pollution aux particules fines dans plusieurs grandes villes françaises a eu liue le 14 mars 2014. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)