Péages d'autoroutes : bras de fer entre les concessionnaires et le gouvernement ?

En février, les tarifs des péages risquent, comme chaque année, d'augmenter. Une situation que le gouvernement veut régler, en dépit des gestionnaires d'autoroutes. 

FRANCE 2

Les tarifs des péages autoroutiers augmentent chaque année, en fonction de l'inflation. Le 1er février, ils devraient augmenter, en théorie, de 1,8%. Une situation pesante pour certains Français. "Je prends régulièrement le péage. Ça représente pas mal dans mon budget", déclare un automobiliste. "Les prix ont grandement augmenté", déplore un autre. 

Un risque de flambée des prix

Les gestionnaires d'autoroutes ont donc fait une proposition : pas d'augmentation cette année, avec un gel des tarifs. Mais, en contrepartie, ils demandent un allongement de la durée de leurs concessions. Cependant, l'État ne semble pas être favorable à cette prolongation car le gel des tarifs entraînerait une sanction financière du Conseil d'État. Le risque est donc de voir les tarifs des péages flamber, comme en 2015. "Je leur demande un effort", a indiqué Élisabeth Borne, ministre des Transports. Une nouvelle réunion est prévue d'ici quinze jours, pour essayer de régler cette situation.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" protestent au péage de La Barque (Bouches-du-Rhône), le 9 décembre 2018.
Des "gilets jaunes" protestent au péage de La Barque (Bouches-du-Rhône), le 9 décembre 2018. (SYLVAIN THOMAS / AFP)