Les Français délaissent les véhicules diesel

Le marché du diesel est tombé à 59% de part de marché en janvier 2015.

FRANCE 3

Après une croissance forte ces dernières années, le marché du diesel est en baisse.
En effet, les conducteurs français semblent se détourner des voitures au gazole. La part de ventes de ces véhicules n'a jamais été aussi basse depuis 2001, passant de 65% à 59% en l'espace de six mois.

Des voitures plus chères

Une tendance confirmée par les concessionnaires. Pour Guillaume Paoli, d'Aramis Auto, cette baisse a plusieurs explications : "Premièrement, ils (les Français, NDLR) achètent des voitures plus petites et le diesel se justifie moins sur des voitures plus petites. Deuxièmement, ils roulent moins. Les Français roulent à peu près 15% de moins qu'il y a une dizaine d'années".


Si le diesel reste très majoritaire sur les gros véhicules, seul 1% des citadines roulent au gazole. En cause notamment ? La hausse des taxes sur ce carburant. La différence à la pompe entre le diesel et l'essence n'est plus que de 17 centimes en moyenne, alors que les voitures au gazole sont bien plus chères à l'achat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une station essence à Paris le 4 mars 2013. Le diesel bénéficie d\'une fiscalité moins lourde que l\'essence, au grand dam des écologistes.
Une station essence à Paris le 4 mars 2013. Le diesel bénéficie d'une fiscalité moins lourde que l'essence, au grand dam des écologistes. (THOMAS SAMSON / AFP)