Cet article date de plus de quatre ans.

Le groupe automobile français PSA rachète Opel pour 1,3 milliard d'euros

Cette acquisition va donner naissance au deuxième plus gros constructeur automobile d'Europe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
PSA a annoncé, lundi 6 mars, être parvenu un accord avec General Motors afin d'acquérir les marques Opel et Vauxhall pour 1,3 milliard d'euros. (ARNE DEDERT / DPA / AFP)

Le groupe français PSA, propriétaire des marques Peugeot, Citroën et DS, s'aggrandit et va devenir le deuxième constructeur automobile d'Europe, derrière l'Allemand Volkswagen. Lundi 6 mars, PSA a annoncé être parvenu un accord avec General Motors afin d'acquérir sa filiale automobile européenne (Opel et Vauxhall) pour la somme d'1,3 milliard d'euros.

Outre le rachat des marques déficitaires Opel et Vauxhall, qu'il espère remettre dans le vert d'ici à 2020, le constructeur automobile français va reprendre conjointement avec la banque française BNP Paribas la filiale financière de GM Europe pour 900 millions d'euros, a précisé le groupe dans un communiqué.

Avec Opel, les atouts d'une marque allemande

Pour le PDG de PSA, Carlos Tavares, Opel bénéficie d'une image de marque très positive auprès des clients du monde entier. "Certains s'orientent vers l'achat d'une marque allemande parce que quelque part la marque allemande bénéficie aussi de l'effet de halo de toutes les marques premium allemandes", avait-il expliqué le 23 février.

Avec ce rachat, le groupe français augmenterait également sa capacité de production, passant de trois millions de véhicules produits chaque année à plus de quatre millions. Résultat : des économies et une force de frappe beaucoup plus importante.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.