Cet article date de plus de sept ans.

La sécurité routière propose d'évaluer les auto-écoles

L'évaluation se ferait en fonction du taux de réussite aux examens du permis de conduire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une jeune femme prend un cours de conduite avec un moniteur d'auto-école, le 19 mars 2012 au Mans. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Il ne s'agit pas de classement, mais de transparence. La Sécurité routière, rattachée au ministère de l'Intérieur, a proposé d'évaluer les auto-écoles en fonction du taux de réussite aux examens du permis de conduire, a révélé une source proche du dossier vendredi 9 mai, confirmant une information du magazine Auto Plus.

"La délégation à la sécurité et à la circulation routières (DSCR) a proposé aux membres du Conseil supérieur de l'éducation routière d'engager une réflexion sur l'accessibilité des données", a précisé cette source. Il s'agit d'offrir de la "transparence" aux candidats souhaitant s'inscrire dans une auto-école pour qu'ils puissent faire leur choix au mieux.

La notion de classement n'a pas de sens

"La notion de classement n'a pas de sens (...) dans la mesure où les écoles de conduite exercent dans des conditions différentes en milieu rural ou urbain (délais, zones, trafic et profil des candidats)", précise-t-on. Seules les préfectures peuvent communiquer les taux de réussite des auto-écoles, à condition de présenter le numéro d'agrément de chaque officine, ce qui rend difficile cette évaluation.

Depuis quelques années, plusieurs sites internet mettent des classements en ligne, mais ceux-ci ne sont pas toujours actualisés, estiment les professionnels. Auto-écoles, associations et usagers attendent depuis plusieurs semaines les décisions du gouvernement sur une réforme du permis de conduire, dont l'objectif est de diminuer les délais d'attente pour le passage aux examens.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.