Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Prix du carburant : "L'essentiel de la hausse est lié aux cours du pétrole", assure Marc Fesneau

Publié
Article rédigé par
Radio France

Le ministre chargé des Relations avec le Parlement, invité "entend les inquiétudes", mais fait valoir que l'État "n'a pas le pouvoir de jouer sur les cours du pétrole".  

Alors que des appels au blocage des routes le 17 novembre se multiplient contre la hausse des prix des carburants, "l'essentiel de la hausse" des tarifs est "lié aux cours du pétrole", a affirmé vendredi 26 octobre sur franceinfo le ministre chargé des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau.

Des zones rurales "dépendantes" de la voiture

"J'entends ce que peuvent être les inquiétudes d'un certain nombre d'automobilistes, en particulier dans les territoires ruraux qui sont fondamentalement dépendants de l'automobile, sur la hausse des prix du carburant", a-t-il poursuivi, mais "sur une base de 100, 25% ce sont les taxes, 75% ce sont les prix du pétrole". Or, "nous n'avons pas le pouvoir de jouer sur les cours du pétrole", a souligné le ministre.

Marc Fesneau a toutefois rappelé que la majorité présidentielle avait pris "une décision de réalignement du diesel sur l'essence" et "une augmentation des prix, avec la volonté que nous sortions du pétrole et de la dépendance au carbone".

Face à cette hausse des prix et à "l'effort qui est demandé", "un certain nombre de mesures de compensation" ont été votées dans le budget, comme "le chèque énergie qui a été augmenté et les mesures de transition autour du véhicule électrique". Selon lui, "d'autres mesures" compensatoires seront "sans doute" annoncées dans les semaines à venir. Emmanuel Macron s'exprimera d'ailleurs "autour du 15 novembre sur la question de la transition", a indiqué Marc Fesneau.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hausse des prix des carburants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.