Prix de l'essence : tous les départements ne sont pas égaux

Révélée par France Info, l'enquête d'une association de consommateurs note de gros écarts de prix d'un département à l'autre.

Les départements de la région Poitou-Charentes ont le gazole le moins cher.
Les départements de la région Poitou-Charentes ont le gazole le moins cher. (DAVID LEES / GETTY IMAGES)

L'association nationale des consommateurs et des usagers CLCV a publié jeudi 26 juillet une enquête (PDF) qui pointe les disparités des prix de l'essence d'un département français à l'autre. Révélée par France Info, cette étude montre qu'une vingtaine de départements, principalement ruraux, ainsi que Paris et la Corse présentent des prix plus élevés que dans le reste de la France.

Des prix élevés à cause d'un manque de concurrence

A titre d'exemple, fin juin, le litre de gazole était de 1,291 euros en Charente-Maritime contre 1,423 euros en Corse du Sud. Les raisons ? "Le nombre de stations par département", "la taxe régionale", qui n'est pas appliquée dans tous les départements, et le cas de la Corse, qu'il "faut livrer", ce qui explique le prix élevé de l'essence sur l'île, détaille à France Info la présidente de la CLCV, Reine Claude Madère.

Les département ruraux sont les plus touchés, comme le Gers ou les Hautes-Alpes, où la voiture est une "obligation". Une équipe de France 2 s'est rendue dans une station-service de ce département :

Elsa Mondin-Gava - France 2 Toulouse

"Des départements sont presque sinistrés au niveau de la présence", explique-t-elle. Absence de grandes surfaces, manque de stations : "Le surcoût est dû essentiellement au fait qu'il n'y a pas de concurrence", pointe Madère.

Dans le cas de Paris, la concurrence bien concentrée mais "le coût de l’immobilier commercial (une station service ayant souvent une importante superficie) doit être particulièrement élevé", signale l'enquête.

Le Poitou-Charentes grand gagnant

Seuls six à huit départements sont moins chers, essentiellement ceux du Poitou-Charentes, "où le Conseil régional n'exerce pas la majoration de 2,5 cts au litre de taxe que lui permet la loi (et qui est exercée dans 19 régions)", indique France Info, qui cite CLCV et souligne également des disparités selon les enseignes.

Le Calvados et le Loiret sont aussi dans le bas du tableau, avec respectivement un gazole à 1,328 et 1,326 euros le litre fin juin.