Cet article date de plus de six ans.

La fiscalité sur les carburants alourdie pour 2016

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
La fiscalité sur les carburants alourdie pour 2016
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que le gouvernement avait annoncé une baisse des prix, les carburants devraient être plus chers. Pourquoi ? Eléments de réponse sur France 2.

Qu'il s'agisse d'essence ou de diesel, le prix à la pompe va encore augmenter pour les automobilistes malgré les annonces encourageantes du gouvernement. Pas facile donc de s'y retrouver. "Il faudrait que le prix du diesel augmente pour que cela soit intéressant d'avoir une voiture à essence", s'agace un automobiliste en train de faire le plein. Le gouvernement s'est donc avancé trop vite. Il y a un mois, en plein scandale Volkswagen, Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, voulait mettre fin à l'avantage du diesel par rapport au sans-plomb. Elle annonce une hausse de un centime sur le gazole et une baisse de un centime aussi sur l'essence. Pourtant, la taxe carbone, votée en 2014, fait que le prix du carburant va augmenter.

Alléger la fiscalité

Dès janvier, le gazole coûtera 3,5 centimes plus cher et le sans-plomb 95 deux centimes de plus. Michel Sapin, ministre des Finances, explique que les enjeux doivent être envisagés à long terme. "Il faut consommer moins d'essence et produire moins de gaz à effet de serre", martèle-t-il. La hausse du prix de l'essence doit servir à alléger la fiscalité de certaines entreprises et des ménages les plus modestes, selon le gouvernement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.