Hausse des prix des carburants : le coup de pouce d'un employeur pour les aides à domicile

Publié
Hausse des prix des carburants : le coup de pouce d'un employeur pour les aides à domicile
Article rédigé par
M.-C.Delouvrié, O.Combe, F.Fort - France 2
France Télévisions

Certains employeurs ont décidé de revaloriser les indemnités kilométriques de leurs aides à domicile, frappées par la hausse des prix des carburants. Reportage dans les Hautes-Pyrénées.

Avec son véhicule personnel, Geneviève Ménard parcourt 450 km par mois. Pour limiter sa consommation d'essence, cette aide à domicile roule désormais moins vite, part plus tôt le matin, et compare les prix à la pompe. Elle compte chaque déplacement à l'euro près, au point de rester manger dans sa voiture le midi. Ce qu'elle refuse de sacrifier, en revanche, c'est le temps passé auprès de ses patients.

Une aide provisoire

Seule note d'espoir pour Geneviève Ménard : une aide exceptionnelle, versée par l'association qui l'emploie, de 6 centimes d'euro en plus pour chaque kilomètre parcouru. L'équivalent de 27 euros par mois, soit un cinquième de son budget carburant. L'aide provisoire, sera versée pendant quatre mois par son employeur, qui s'inquiète pour l'avenir de toute la profession. Il réclame une révision du barème d'indemnisation kilométrique des aides à domicile, qui n'a pas évolué depuis quinze ans. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.