Hausse des prix des carburants : Jean Castex annonce une "remise à la pompe de 15 centimes par litre" à partir du 1er avril

Cette mesure, qui sera "valable sur tous les carburants", s'appliquera durant quatre mois, a précisé le Premier ministre samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre Jean Castex à l'Elysée, à Paris, le 23 février 2022. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Une "remise à la pompe de 15 centimes par litre" s'appliquera à partir du 1er avril et pendant quatre mois pour tous les Français, afin de faire face à l'envolée des prix des carburants, a annoncé Jean Castex au Parisien, samedi 12 mars. Cette mesure concernera les ménages comme les entreprises et sera "valable sur tous les carburants", a précisé le Premier ministre. Elle coûtera environ 2 milliards d'euros à l'Etat.

"La moyenne de 2 euros par litre, pour le gazole et le sans-plomb, est dépassée sur le territoire national et cela risque de durer", a souligné Jean Castex, alors que la flambée des prix a été accentuée par la guerre en Ukraine. Avec cette remise, "pour chaque plein de 60 litres, vous économiserez 9 euros", a noté le Premier ministre.

Il a précisé que le prix affiché serait toujours le même "à l'entrée de la station", "mais en payant avec sa carte bancaire ou à la caisse", le consommateur "bénéficiera d'une réduction de 15 centimes par litre". L'Etat remboursera cette somme aux distributeurs. Jean Castex a par ailleurs appelé ces derniers, ainsi que les pétroliers, à "faire un geste complémentaire""Si l'Etat fait un effort de 15 centimes au litre, et qu'ils font par exemple un effort de 5 centimes, c'est bien 20 centimes qui doivent se retrouver dans la poche des Français", a-t-il avancé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hausse des prix des carburants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.