Energie : les prix du carburant repassent à la hausse

Le litre d’essence est, mardi 23 février, à son plus haut niveau depuis presque un an. Les tarifs des carburants ont repris leur envol suite à la reprise de l’activité. 

FRANCE 2

1,48 euros le litre de sans plomb 95 et 1,40 euros pour le gazole : ce sont les prix constatés durant la matinée du mardi 23 février, soit une augmentation de respectivement 10 et 9 centimes depuis le début de l’année. "Ça varie tellement d’une station à une autre, d’une semaine [à une autre], des fois d’un jour à un autre", commente une automobiliste. Ces tarifs sont similaires à ceux pratiqués avant le début de la crise sanitaire. 

Reprise de l’activité 

Durant le confinement, une chute de la circulation a entraîné une baisse de la demande, et les stocks de pétrole étaient alors élevés. Aujourd'hui, la découverte du vaccin rassure, d’où une hausse des prix. "Ça a créé un sentiment positif et notamment l’espoir que les mesures de confinement, qui avaient pour effet de faire baisser la demande pétrolière, allaient progressivement s’estomper (…) et faire repartir l’activité", explique Olivier Gantois, président de l’UFIP. Les pays exportateurs se sont également entendus pour limiter la production, et maintenir les prix élevés. Ils devraient rester à ce niveau tant que la situation sanitaire ne s’aggrave pas. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les prix ont baissé mais ça ne va pas durer (illustration).
Les prix ont baissé mais ça ne va pas durer (illustration). (BENJAMIN CREMEL / AFP)