Cet article date de plus de deux ans.

Carburants alternatifs : entre l'éthanol et le GPL, qui est le plus économique ?

Publié Mis à jour
Carburants alternatifs : entre l'éthanol ou le GPL, qui est le plus économique ?
Carburants alternatifs : entre l'éthanol ou le GPL, qui est le plus économique ? Carburants alternatifs : entre l'éthanol ou le GPL, qui est le plus économique ? (France 2)
Article rédigé par France 2 - M. Justet, L. De Pavant, N. Tahar, F. Fontaine
France Télévisions
France 2

La hausse des prix de l'essence profite de plus en plus aux carburants alternatifs, comme l'éthanol ou le GPL, qui coûtent deux fois moins cher que le sans-plomb. France 2 a rencontré deux automobilistes des Yvelines qui les utilisent.

Face à la flambée du prix de l'essence et pour faire des économies, David Nizard a choisi le super éthanol comme carburant, un mélange d'essence et d'alcool d'origine végétale. Premier bon point pour le véhicule : un prix imbattable à la pompe, 0,65 centimes le litre. Son plein lui coûte entre 20 et 25 euros, contre 70 euros avant. Changer de carburant comporte aussi quelques inconvénients, comme la surconsommation. Malgré cela, il a fait 1 000 euros d'économies en six mois, de quoi rentabiliser l'installation de son boîtier éthanol, qui coûte entre 700 et 1 500 euros. Le super éthanol est donc plus avantageux pour un automobiliste qui roule souvent.

Des alternatives peu développées en France

Olivier Duhautoy, lui, a fait le choix du GPL, un mélange d'hydrocarbures. Son prix est plus sensible aux variations, mais l'automobiliste économise 25 euros à chaque plein (0,87 centimes le litre). L'installation GPL est la seule adaptable à tous les véhicules essence même les plus anciens, mais elle nécessite des aménagements coûteux. Olivier Duhautoy a déboursé 3 000 euros "mais quand on roule pas mal c'est très vite rentabilisé", assure-t-il. Ces alternatives sont encore peu développées en France. En 2020, 80 % du parc roulant était constitué de voitures essence ou diesel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.