Économie : le marché de l'automobile au point mort

L'année 2020 a chamboulé l'ensemble des secteurs de l'économie et particulièrement celui de l'automobile, qui enregistre une chute des ventes.

France 3

2020 a eu des conséquences dans tous les secteurs de l'économie. L'automobile n'y échappe pas, confirme la journaliste Dorothée Lachaud dans le 19/20 de France 3, mardi 22 décembre. Les ventes ont chuté"C'est un effondrement qu'on peut qualifier d'historique. Imaginez : même pendant la crise de 2008, le marché de l'automobile n'avait pas chuté aussi fortement. Alors, à l'échelle mondiale, on compte, cette année, 76 millions d'unités vendues, soit 16% de moins que l'an dernier. Et puis si on regarde la France, avec les usines et les concessions qui étaient fermées au printemps, et bien là, c'est encore pire : les ventes de véhicules neufs ont plongé de 28%. C'est du jamais-vu depuis 1975", assure la journaliste.

L'électrique décolle

En dépit de ces mauvais chiffres, le secteur de l'électrique gagne du terrain : "Les ventes de voitures électriques décollent enfin. Les chiffres dépassent même les prévisions qui avaient été faites par les constructeurs. En Europe de l'Ouest, notamment, les ventes ont carrément doublé avec un million d'unités électriques et hybrides rechargeables qui ont été commercialisées en moins d'un an", précise Dorothée Lachaud. Ce secteur représente 10% des ventes totales contre 3,9% l'an passé.

Le JT
Les autres sujets du JT
FRED TANNEAU / AFP
FRED TANNEAU / AFP (FRED TANNEAU / AFP)