Pollution : nouvelle taxe automobile à Londres

En attendant l'interdiction totale des véhicules diesel ou à essence, Londres, au Royaume-Uni, met en place une nouvelle taxe pour les voitures construites avant 2006.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Londres et son fameux brouillard. Mais le smog anglais est chargé en particules dangereuses pour la santé. La faute aux voitures, et notamment, au diesel. Alors, la mairie prend le taureau par les cornes et inflige une taxe de 11 euros par jour pour les véhicules immatriculés avant 2006. Une nouvelle charge, car circuler en centre-ville coûte déjà très cher : depuis 2003, un péage de 13 euros par jour vise à limiter les embouteillages.

9 000 personnes meurent à cause de la pollution

Frapper au porte-monnaie au nom de la santé publique, le maire de Londres, Sadiq Khan, assume. "Le contexte est très simple : chaque année, 9 000 personnes meurent à Londres à cause de la pollution", affirme le premier édile de la capitale britannique. Ces scientifiques britanniques ont mis au point un dispositif infrarouge pour visualiser les gaz d'échappement. Et le résultat est sans appel. 73% des Londoniens se disent d'ailleurs favorables aux taxes pour réduire le trafic.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le palais de Westminister à Londres, le 5 mai 2017.
Le palais de Westminister à Londres, le 5 mai 2017. (DANIEL KALKER / DPA)