Dieselgate : le procès fleuve a démarré en Allemagne

Le procès du dieselgate a débuté mercredi 30 septembre en Allemagne. Il va durer jusqu’en décembre. L’ancien PDG d’Audi est notamment accusé de fraudes et de publicités mensongères.

FRANCEINFO

Il a fallu plus d’une heure pour lire les plus de 90 pages de chefs d’accusation contre Rupert Stadler. L’ancien patron d’Audi est jugé à partir de mercredi 30 septembre en Allemagne notamment pour fraudes, émissions de faux certificats et publicités mensongères. Il encourt jusqu’à dix ans de prison.

Jugement dans deux ans

Rupert Stadler est soupçonné d’avoir été au courant, dès la fin 2015, du trucage des moteurs diesel pour qu’ils apparaissent moins polluants qu’ils ne sont en réalité et de n’avoir rien fait pour stopper cela. La fraude concernerait plusieurs centaines de milliers de véhicules. L’ancien PDG d’Audi dément et doit s’expliquer la semaine prochaine. Il comparaît avec un autre dirigeant de la marque et deux ingénieurs dans une salle spéciale du tribunal de Munich. Le jugement est prévu pour la fin 2022. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ex-patron d\'Audi en Allemagne, le 9 mai 2018. 
L'ex-patron d'Audi en Allemagne, le 9 mai 2018.  (CHRISTOF STACHE / AFP)