Après une hausse historique, les prix des carburants en très légère baisse

Le gazole a atteint 1,5531 en moyenne le litre, en très sensible repli par rapport à la semaine précédente.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un automobiliste remplit le réservoir de sa voiture à Valence (Drôme), le 24 octobre 2021. (CALVIN LECLERE / HANS LUCAS / AFP)

Les prix des carburants se sont tassés durant la semaine du 18 octobre, après avoir atteint des records historiques (c'était le cas pour le gazole), selon les chiffres hebdomadaires du ministère de la Transition écologique publiés lundi 25 octobre. Le gazole a atteint 1,5531 euro en moyenne le litre, en très léger repli par rapport à 1,5583 euro, un plus haut historique, la semaine précédente. Le super SP 95 a pour sa part reflué à 1,6488 euro contre 1,6567 euro la semaine précédente et le SP 95-E10 à 1,6223 euro contre 1,6287 euro.

Cette hausse avait poussé le gouvernement à annoncer une indemnité exceptionnelle de 100 euros à ceux "qui gagnent moins de 2 000 euros net par mois", soit un total de 38 millions de Français concernés. 

Les prix à la pompe suivent les cours du baril de pétrole, qui ont nettement rebondi ces derniers mois avec la reprise économique mondiale et l'offre toujours limitée de certains pays producteurs. Ils obéissent aussi à plusieurs autres facteurs (taux de change euro-dollar, niveau des stocks de produits pétroliers et de la demande, taxes...). Ce tassement des prix de l'essence pourrait ne pas durer, car les cours du pétrole ont battu de nouveaux records, lundi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Diesel

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.