VIDEO. Un expert se prononcera dans 15 jours sur le plan PSA

Mandaté par l'Etat, il devra examiner la situation du groupe. Marisol Touraine a rappelé que PSA avait perçu quatre milliards d'euros d'aides publiques ces dernières années.

Francetv info

L'expert mandaté par l'Etat examinera la situation de PSA Peugeot Citroën pendant 15 jours, a déclaré jeudi 12 juillet la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, après l'annonce de 8 000 suppressions de postes supplémentaires en France"On ne peut pas accepter quelque chose comme ça", a-t-elle déclaré sur Europe 1, en soulignant que le groupe avait perçu quatre milliards d'euros d'aides publiques ces dernières années.

"Il faut regarder, il faut évaluer, c'est de l'argent qui a été versé sans contrepartie, ce qui n'est pas acceptable." En plus des 3 000 emplois que représente l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), PSA compte supprimer 3 600 emplois de structure - administration, recherche et développement, et commerce - par départs volontaires, et 1 400 emplois dans son usine de Rennes (Ile-et-Vilaine). "L'Etat va regarder comment a été menée la stratégie de l'entreprise et ce qui doit être exigé dans l'intérêt des salariés", a poursuivi Marisol Touraine. "Cette étude va durer 15 jours (...) rendez-vous à la fin du mois."

Marisol Touraine, la ministre des Affaires Sociales, sur Europe 1, jeudi 12 juillet 2012.
Marisol Touraine, la ministre des Affaires Sociales, sur Europe 1, jeudi 12 juillet 2012. (EUROPE 1)