Automobile : l'usine Benteler de Migennes ferme ses portes, 400 salariés sont touchés

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
J.Van Hove, France 3 Dijon, P.Brame - France 3
France Télévisions

Plus de 400 personnes vont perdre leur emploi dans la petite ville de Migennes, dans l'Yonne. La fermeture de leur usine a été annoncée par l'équipementier allemand Benteler.

Pour l'ensemble des salariés de l'usine Benteler à Migennes, dans l'Yonne, c'est la colère et le dégoût qui l'emportent. Le sous-traitant automobile allemand a annoncé jeudi 18 novembre la fermeture définitive de l'entreprise. Près de 400 employés sont touchés. Ils bloquent le site. "30 ans d'ancienneté, et on nous annonce ça", déplore une femme. "J'y ai passé des heures. Des samedis. Ce n'est pas possible que l'usine ferme comme ça", pleure un homme.

Pas de repreneur

L'équipementier allemande est implanté dans l'Yonne depuis 30 ans. Il fabrique des pièces de moteurs et des châssis. La direction évoque des difficultés financières depuis 2007, et n'a trouvé aucun repreneur. Les syndicats, eux, ont appelé les salariés à lutter. "Si on ne mène pas le combat, c'est sûr qu'il est perdu. Donc je préfère mourir les armes à la main qu'à genoux comme un lâche", confie Abdel Nassour, représentant de l'intersyndicale Benteler Automobile. Les élus locaux se mobilisent de leur côté et prévoient une journée "ville morte" mardi 23 novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.