Cet article date de plus de huit ans.

Après la timide reprise de juillet, les immatriculations replongent

En août, le nombre d'immatriculations de voitures neuves a chuté de 10,9%.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un concession de voitures d'occasion à Bordeaux (Gironde), le 19 septembre 2012.  (MAXPPP)

En août, les immatriculations de voitures neuves ont replongé en France de 10,9%, selon les données brutes publiées lundi 2 septembre par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Une chute qui efface la timide reprise de juillet (+0,9%). Si le mois d'août est traditionnellement faible, a commenté un porte-parole du CCFA, "celui-ci est vraiment bas", avec 85 565 voitures vendues. 

Les résultats sont contrastés pour les constructeurs français. Si PSA Peugeot Citroën a perdu 17,3% de ventes sur un an, le groupe Renault (qui comprend aussi la marque Dacia) a grignoté 1,7%. A l'exception du deuxième constructeur français, de l'américain General Motors et de l'italien Fiat, les autres groupes présents sur le marché français ont vu leurs ventes reculer en août.

Une chute de 9,8% depuis janvier

Sur huit mois, la chute des immatriculations sur le marché français atteint 9,8% en données brutes et 8,7% à nombre de jours ouvrables comparables, ce qui fait dire au porte-parole du CCFA que la baisse peut être contenue à -8% cette année, après -14% en 2012. "Il ne faudrait pas qu'il y ait une forte baisse en septembre ou en octobre", où les ventes sont généralement importantes, avec les journées portes ouvertes organisées dans les concessions, a-t-il toutefois averti.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise automobile

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.