Carlos Ghosn : une liberté sous caution bientôt possible ?

L'ex-patron de Renault-Nissan a vu sa demande acceptée par un juge japonais, mais les procureurs ont fait appel de cette décision.

FRANCE 3

Carlos Ghosn pourra-t-il dormir hors de sa cellule plus de 100 jours après sa mise en détention ? Un juge a accepté sa demande de liberté sous caution, mais les procureurs qui poursuivent l'ancien patron de Nissan ont fait appel de cette décision. Le juge a ainsi fixé la caution à 8 millions d'euros, ainsi que des conditions strictes comme l'interdiction de sortir du Japon, la limitation de ses communications et la surveillance de son domicile par des caméras.  

Il nie toujours les accusations 

"Nous avons trouvé de bons arguments, nous avons proposé des moyens concrets pour montrer qu'il ne va pas détruire les preuves, ni tenter de s'enfuir", a expliqué Me Junicho Hironaka, avocat de Carlos Ghosn. Le 19 novembre dernier, Carlos Ghosn a été arrêté dans son jet privé sur une piste de l'aéroport de Tokyo (Japon). Il a ensuite été mis en examen pour avoir dissimulé une partie de ses revenus au fisc japonais. Des accusations qu'il nie en bloc.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo de Carlos Ghosn datant du 11 mai 2018, lors du Festival de Cannes. 
Une photo de Carlos Ghosn datant du 11 mai 2018, lors du Festival de Cannes.  (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)