Carlos Ghosn sera-t-il remis en liberté ?

Après plus de trois mois de détention, le tribunal de Tokyo a accepté la remise en liberté sous caution de l'ancien PDG de Nissan et de Renault. Les procureurs ont fait appel de cette décision.

France 2

Carlos Ghosn pourrait sortir de prison dès cet après-midi, mardi 5 mars, le tribunal de Tokyo a accepté la demande de libération sous caution. 8 millions d'euros doivent être remis, avec une interdiction de quitter le Japon. Le procureur de Tokyo a fait appel de cette décision. L'annonce intervient au lendemain de la saisine, par ces avocats, des instances de l'ONU. Ils craignaient un procès injuste après quatre mois de détention arbitraire selon eux.

Détenu depuis 100 jours

"Encore faut-il qu'il soit en mesure de présenter sa défense et qu'il ne soit pas entravé par des pressions destinées à le faire craquer", explique François Zimeray, un des avocats de Carlos Ghosn. "Comment peut-on expliquer qu'il soit placé à l'isolement depuis 100 jours ? Comment peut-on expliquer qu'on lui refuse de porter une montre ? Si ce n'est pour le désorienter un petit peu plus dans le temps", explique Jessica Finelle, avocate de l'ancien patron. Carlos Ghosn de Renault et Nissan est mis en examen et détenu au Japon depuis le 19 novembre pour minoration de ses revenus et abus de confiance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carlos Ghosn, le 6 octobre 2017, lors d\'une conférence de presse à Paris.
Carlos Ghosn, le 6 octobre 2017, lors d'une conférence de presse à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)