Carlos Ghosn : sa vidéo est-elle une erreur de communication ?

Carlos Ghosn contre-attaque. Dans une vidéo dévoilée mardi 9 avril, l'ancien patron se présente comme la victime d'un complot de la part de Nissan.

FRANCE 3

Dans une vidéo sur fond blanc, diffusée mardi 9 avril, Carlos Ghosn martèle son innocence. "Je le répète aujourd'hui, je suis innocent de toutes les charges portées contre moi", déclare l'ancien PDG de Renault-Nissan. Ce document a été enregistré juste avant sa seconde incarcération, jeudi 4 avril. Pour Carlos Ghosn, "c'est une histoire de complot, de conspiration, de coup de poignard". Cette contre-attaque intervient après une offensive médiatique de la part de son épouse, Carole Ghosn, le week-end dernier.

Trois chefs d'accusation retenus

"C'est la pire stratégie de communication que vous pouvez choisir. Au fond, elle laisse supposer que vous refusez d'assumer les responsabilités qui sont les vôtres", estime Florian Silnicki, expert en communication de crise. Ce soir, Carlos Ghosn dort en prison, il est poursuivi pour "abus de confiance", "déclarations inexactes", et "détournement de fonds".

Le JT
Les autres sujets du JT
Extrait de la vidéo enregistrée par Carlos Ghosn et diffusée par ses avocats le 9 avril 2014 lors d\'une conférence de presse à Tokyo (Japon). 
Extrait de la vidéo enregistrée par Carlos Ghosn et diffusée par ses avocats le 9 avril 2014 lors d'une conférence de presse à Tokyo (Japon).  (REPRESENTATIVES FOR CARLOS GHOSN / AFP)