Carlos Ghosn : l'ex-patron de Renault de nouveau arrêté à Tokyo

C'est un nouveau coup dur pour Carlos Ghosn. Tout juste un mois après sa libération sous caution, l'ancien PDG de Renault a été arrêté au Japon. Il risque une quatrième mise en examen.

FRANCE 3

Dans cette voiture qui rentre dans le centre de détention de Kosuge à Tokyo (Japon) se trouve Carlos Ghosn. L'ancien patron de Renault et de Nissan a retrouvé sa cellule de prison où il a déjà passé 100 jours. Plus tôt, au petit matin du jeudi 4 avril, une escouade d'enquêteurs est venue le chercher à son domicile avant de l'embarquer. Direction le bureau des procureurs, où Carlos Ghosn s'est vu signifier une nouvelle mise en examen. Il est soupçonné d'avoir transféré des fonds de Nissan, pour 30 millions de dollars.

"Je suis innocent"

Une partie aurait été investie dans une société dirigée par son fils. Une autre aurait servi à acheter un yacht. Des accusations réfutées par Carlos Ghosn. "Mon arrestation ce matin est révoltante et arbitraire. Elle fait partie d'une nouvelle manœuvre de certains individus chez Nissan (...). Je suis innocent de toutes les accusations infondées portées contre moi", écrit l'ancien patron de Renault, qui demande l'aide du gouvernement français pour le défendre.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien PDG de Renault-Nissan Carlos Ghosn quitte le bureau de son avocat à Tokyo, le 6 mars 2019.
L'ancien PDG de Renault-Nissan Carlos Ghosn quitte le bureau de son avocat à Tokyo, le 6 mars 2019. (KAZUHIRO NOGI / AFP)