Cet article date de plus de cinq ans.

Automobile : les coûts d'entretien divisés par deux ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
garage
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un amendement devrait permettre de faire des économies. Les garagistes seront bientôt obligés de proposer à leurs clients des pièces d'occasion pour réparer leur véhicule.

Remplacer un pare-chocs, un rétroviseur ou même un moteur avec des pièces d'occasion. Les garagistes seront bientôt obligés de proposer aux clients des pièces de seconde main. C'est un amendement qui figure dans la loi sur la transition énergétique passée l'année dernière par le gouvernement.

Gare aux amendes, donc, pour les garages qui ne plient pas à la règle. Les pièces détachées n'inspirent pas confiance. Les Français doutent de leur fiabilité. Les pièces sont prélevées sur des voitures accidentées ou en fin de vie, mais elles ne présentent pas de risques puisqu'elles sont contrôlées et certifiées.

Quelques exceptions

L'atout majeur de cette norme, c'est la facture allégée de 50 à 70% pour le client, sans risque de décote pour la voiture. Certaines parties d'une automobile sont exclues. Impossible de réparer une voiture avec des plaquettes ou des disques de frein déjà utilisés. La publication du décret est attendue dans l'année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Automobile

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.