Automobile : en Allemagne, le diesel fait toujours recette

Si en France les ventes de véhicules diesel ont dégringolé en quatre ans, en Allemagne, ces ventes se portent toujours aussi bien. France 2 vous explique pourquoi.

FRANCE 2
Les Français boudent les véhicules qui roulent en diesel. Un changement qui n'a pas eu lieu en Allemagne. Outre-Rhin, les ventes de ces autos sont florissantes. Les Allemands sont à la pointe des questions environnementales. Ici ce n'est pas le type de véhicule utilisé qui est important, mais l'âge du véhicule. Explications avec Amaury Guibert. "Ce qui frappe quand on roule en Allemagne, c'est que l'on croise assez peu de véhicules anciens et ça, c'est grâce à la pastille verte qui est obligatoire si l'on veut circuler dans le centre-ville des grandes villes en Allemagne. Pour l'obtenir, il faut avoir un véhicule récent, peu polluant et en cas d'infraction on risque une amende et un retrait de points de permis", explique le journaliste.

Particules fines en baisse

Depuis que ce système de pastille a été instauré, le parc automobile allemand s'est profondément renouvelé. Résultat, les émissions de particules fines ont baissé de 25%. Mais en Allemagne, pas de désamour pour le diesel, une voiture sur trois vendue dans le pays roule au diesel. "Il y a une explication assez simple, c'est qu'à la pompe, comme en France, le diesel est toujours moins taxé que l'essence", souligne aussi Amaury Guibert.
Le JT
Les autres sujets du JT
Lors du contrôle d\'une Golf diesel dans un garage de Francfort, en Allemagne, le 1er octobre 2015.
Lors du contrôle d'une Golf diesel dans un garage de Francfort, en Allemagne, le 1er octobre 2015. (PATRICK PLEUL / DPA)