Auto-écoles : des tarifs opaques qui posent question

Une étude dévoilée vendredi 6 septembre dénonce l'opacité des tarifs des auto-écoles. Trop souvent, ils ne sont pas affichés en vitrine, comme l'impose pourtant la loi. Les écarts constatés entre les différentes auto-écoles sont parfois vertigineux.

FRANCE 2

Combien coûte la formation au permis de conduire ? Il est difficile pour les candidats de s'y retrouver ? Sur la devanture de nombreux établissements à Paris, aucune information sur les tarifs n'est visible. Pourtant, la loi l'oblige. Selon l'étude de l'association de consommateurs CLCV (Consommation Logement Cadre de vie), 14% des auto-écoles n'affichent pas leurs tarifs en vitrine. Même quand elles le font, dans un tiers des cas, c'est incomplet. Les futurs conducteurs sont les premiers à constater cette opacité.  

Un tarif élevé n'est pas gage de réussite à l'examen 

D'autant que les tarifs varient d'un établissement à l'autre, jusqu'à 2,5 fois plus cher pour la même prestation. À Paris, une auto-école propose un forfait de 20 heures de conduite à 750 €. Dans le quartier voisin, une autre auto-école propose le même forfait à 1 700 €. Mais un tarif élevé ne garantit pas la réussite à l'examen. À Paris, où la moyenne des prix est la plus haute, le taux de réussite n'est que de 45,5%, contre 76,3% en Lozère. En règle générale, le succès au premier examen est plus élevé en zone rurale qu'en ville.

Le JT
Les autres sujets du JT
(LOIC VENANCE / AFP ARCHIVES)