Accident mortel de Tesla à Paris : l’erreur humaine mise en cause

Publié Mis à jour
Accident mortel de Tesla à Paris : l’erreur humaine mise en cause
France 2
Article rédigé par
H. Puffeney, A. Gaucher, A. Gouty, D. Bonnet, N. Alozian, @revelateursftv, J. Pires - France 2
France Télévisions

Samedi 11 décembre à Paris, un chauffeur de taxi au volant de sa Tesla a été à l'origine d'un accident mortel. Il a été mis en examen. Une enquête est en cours, et une bataille d’experts est annoncée. La marque américaine Tesla a déjà annoncé qu’il n’y avait eu aucune défaillance technique.

Samedi 11 décembre, une voiture Tesla lancée à pleine vitesse a fait un mort et 19 blessés. Le conducteur, indemne, a été mis en examen pour homicide involontaire. Mais l’accident interroge. Ce père de famille n’avait pas consommé de drogue ou d’alcool. Sans casier judiciaire, il conduit des taxis depuis 25 ans. Selon son avocate, alors qu’il était à un feu rouge, son véhicule aurait accéléré de manière brutale.

Polémique aux États-Unis

Sur l’autoroute, la Tesla peut changer de voie sans toucher le volant, simplement en activant son clignotant. La Tesla possède en effet des dizaines de calculateurs. C’est en s’appuyant sur ces éléments que le groupe américain a réagi. Car Tesla est dans la tourmente, et également au cœur d’une polémique aux États-Unis. Plus d’une centaine de clients dénoncent des bugs : onze accidents suspects ont été recensés.

Selon un expert, chaque collision implique une erreur humaine. "Les 11 accidents ont mis en cause non pas la technologie Tesla, mais l’usage qu’en avaient les conducteurs", avance Benjamin Cuq, journaliste spécialiste automobile. En France, la justice a ouvert une enquête, mais les expertises sur le véhicule n’ont pas encore commencé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.