Cet article date de plus de deux ans.

Artisanat : l'horlogerie française revit dans le Jura

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Artisanat : l'horlogerie française revit dans le Jura -
Artisanat : l'horlogerie française revit dans le Jura Artisanat : l'horlogerie française revit dans le Jura - (France 2)
Article rédigé par France 2 - F. Vallet, M. Anglade, G. Liaboeuf
France Télévisions
France 2

Des secteurs résistent à la crise économique. C’est le cas de l’horlogerie française qui a su se réinventer. Des jeunes passionnés ont ainsi créé leur entreprise dans le Jura en 2016. France 2 est allé à leur rencontre, mardi 2 mars.

Au cœur du massif du Jura, la ville de Morteau (Doubs) est mondialement connue pour son illustre savoir-faire dans le domaine de l’horlogerie. Après quelques années difficiles, une entreprise a été reprise en 2016 par quatre anciens salariés passionnés. Tous ont un objectif bien précis : fabriquer français. Les montres créées ont toutefois un prix : entre 3 000 et 7 000 euros. Mais elles sont réparables à vie. Chaque objet est confectionné avec la plus grande minutie. 

Huit brevets déposés

Par exemple, une montre "possède 180 pièces rien que pour son mouvement", comme l’explique l’horloger Julien Recouvreux, en désignant le précieux objet. "On est fier de pouvoir réparer des montres historiques, qui sont sorties même dans les années 70", ajoute-t-il. Chaque année, 3 000 montres sortent de l’atelier. Et il n’est jamais question d’utiliser des mécanismes étrangers. Les fondateurs ont créé leur propre mouvement, automatique, et sans piles. Ils ont même déposé huit brevets. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.