Albi veut obtenir son autosuffisance alimentaire d'ici 2020

A l'horizon 2020, la ville d'Albi (Tarn) souhaite pouvoir nourrir elle-même ses 50 000 habitants. Pour cela, elle mise tout sur une philosophie : manger ce que l'on cultive.

FRANCE 2

A l'horizon 2020, la ville d'Albi (Tarn) souhaite pouvoir nourrir elle-même ses 50 000 habitants. Pour cela, elle mise tout sur une philosophie : manger ce que l'on cultive. Les habitants sont prêts à relever le défi. Certains d'entre eux se sont même déjà reconvertis. "La mairie préempte certains terrains et les confie à de jeunes agriculteurs", explique la journaliste sur place.

De chef d'entreprise à maraîcher

Jacques Morlat s'est lancé dans l'aventure en 2014. Ancien chef d'entreprise, il est aujourd'hui maraîcher. Sur son exploitation de deux hectares on trouve une soixantaine de légumes : patates douces, petits-pois, des courges, etc. Il loue son terrain à la mairie pour trois fois rien : 80 euros par an et par hectare.En échange de quoi il s'engage à cultiver 100% bio et à vendre sa production localement, dans un rayon de 20 km autour d'Albi. "Le bilan carbone de mes légumes est donc vraiment très très faible", indique-t-il. "Ça me paraît aberrant de faire venir des légumes qu'on peut cultiver ici, localement". A Albi, la révolution verte est en marche.

Le JT
Les autres sujets du JT