Agences immobilières : un affichage encore flou

Les agences immobilières sont à nouveau épinglées par la répression des fraudes : la moitié d'entre elles continuent de ne pas être assez claires dans les annonces qu'elles proposent, notamment sur internet où l'affichage des détails est trop flou.

Voir la vidéo
france 2

Pas toujours facile de s'y retrouver face aux annonces immobilières quand il s'agit de louer ou d'acheter. D'autant plus que les anomalies restent trop nombreuses selon la répression des fraudes (DGCCRF). Elle dénonce une opacité dans les annonces, avec des irrégularités observées pour 58% des agences contrôlées en 2016. Certains locataires ou propriétaires en ont fait l'amère expérience. En cause, plusieurs défauts d'informations, comme le non-affichage du diagnostic de performance énergétique (DPE) ou l'absence de barème des frais d'agence, une obligation pourtant en vigueur depuis 26 ans. Enfin, parfois, la non-indication de la superficie réelle.

Des pratiques punies par la loi

Certains agents immobiliers parlent de réglementations trop contraignantes. Pourtant, les manquements sont encore nombreux, et près de 500 avertissements ont été adressés aux professionnels l'an passé pour protéger davantage le consommateur. Des pratiques commerciales trompeuses punies par la loi. Les agences immobilières mises en cause risquent une sanction administrative allant d'un simple avertissement jusqu'à l'interdiction définitive d'exercer.

Le JT
Les autres sujets du JT
La vitrine d\'une agence immobilière à La Gacilly ( Morbihan), en septembre 2013.
La vitrine d'une agence immobilière à La Gacilly ( Morbihan), en septembre 2013. (ALAIN LE BOT / AFP)