Un nouveau contrat géant pour le Rafale

Après l'Egypte, après l'Inde, le Qatar passe à nouveau commande. La signature officielle aura lieu lundi, à Doha.

François Hollande lui-même fera le déplacement pour entériner l'achat de Rafale par le Qatar. Le bon de commande Dassault Aviations est plein, au moins pour les cinq prochaines années. Le Qatar achète 24 exemplaires de l'avion de combat. L'Egypte le même nombre et l'Inde 36. Au total, 84 Rafale ont été vendus en trois mois. Pour le PDG du constructeur, la baisse de l'euro a motivé ses concurrents. "Le prix d'un Rafale, comparé au prix d'un avion américain n'est plus très différent. Le coût efficacité vient donc à l'avantage de Dassault".

Deux ans et demi de négociations

Ce contrat avec le Qatar intervient après deux ans et demi de négociations. Réception à l'Élysée de l'Émir du Qatar l'été dernier, une dizaine déplacements du ministre français de la Défense à Doha, la commande de 24 Rafale et de plusieurs missiles a finalement été confirmée pour un montant de 6,3 milliards d'euros. Une option est posée pour douze avions supplémentaires. La France est en discussions avec les Emirats arabes unis et la Malaisie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion Rafale s\'envole de la base de Bangalore, en Inde, le 18 février 2015.
Un avion Rafale s'envole de la base de Bangalore, en Inde, le 18 février 2015. (MANJUNATH KIRAN / AFP)