Liquidation judiciaire d'Airways College : un cauchemar pour les élèves pilotes et les enseignants

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Liquidation judiciaire d'Airways College : un cauchemar pour les élèves pilotes et les enseignants
France 3
Article rédigé par
M.Damoy, M.Dana, E.Brouillard, D.Attal - France 3
France Télévisions

La vie de centaines d'élèves qui rêvaient de devenir pilotes de ligne est devenue un cauchemar. Ils ont dépensé des dizaines de milliers d'euros pour intégrer l'école privée Airways College, implantée dans plusieurs villes de France, désormais en liquidation judiciaire. 

L'école privée de pilotes de ligne Airways College, pourtant réputée, est en liquidation judiciaire. La formation de centaines d'élèves a été stoppée nette, et leur rêve avec. Les parents d'Alecksandra Doan ont fait un prêt de 100 000 euros, qu'ils devront rembourser sur 12 ans. Ce prix élevé est courant dans ce type de formation. 217 élèves sont dans la même situation. 

Des licenciements économiques

Seul le simulateur de vol fonctionne toujours. Les enseignants ne sont plus payés. "On va tous se retrouver en licenciement économique, avec des gens qui ont des crédits, des gens qui ont des familles, c'est réellement dramatique", explique Philippe Blot, responsable pédagogique de la base Paris-Villaroche. L'entreprise cumule 17 millions d'euros de pertes. Pourtant, selon les employés, le patron de l'école menait un train de vie élevé. Il n'a pas souhaité répondre à France Télévisions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.