Crash aérien : où s'est abîmé l'avion britannique ?

Publié Mis à jour
Crash aérien : où s'est abîmé l'avion britannique ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
Q. Bérichel - franceinfo
France Télévisions

Un avion britannique de type F35-B s'est abîmé en mer, peu de temps après son décollage. Sur place, plusieurs puissances tentent de repêcher ce bijou de technologie, fleuron de l'industrie américaine.

Il faut retrouver l'appareil britannique F35-B. Tel est le mot d'ordre de plusieurs puissances qui souhaitent mettre ou remettre la main sur l'avion furtif qui s'est abîmé en mer peu de temps après avoir décollé du porte-avion britannique HMS Queen Elizabeth pour effectuer une mission de routine, selon la Royal Navy britannique. Dans la zone de recherches qui s'étend entre la Crète, la Chypre et les côtes égyptiennes, de nombreux pays comme les Etats-Unis, la Chine ou la Russie tentent de mettre la main sur l'avion de chasse.

"Un fleuron de l'industrie américaine"

Et pour cause. Le F35-B est "l'un des derniers fleurons de l'industrie américaine", rappelle le journaliste Quentin Bérichel. Aussi, cet appareil, dont la valeur unitaire se chiffre à 142 millions d'euros est un "concentré de technologie que d'autres puissances aimeraient posséder", ajoute le journaliste en plateau. En effet, il peut notamment décoller avec une distance de seulement quelques mètres, ce qui permet aux porte-avions d'être moins imposants et plus maniables. Enfin, il peut se poser "à la verticale, comme un hélicoptère". Autant d'atouts qui attisent de nombreuses convoitises.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.