Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Canada : deux avions se heurtent sur le tarmac de l'aéroport de Toronto sans faire de victime à bord

Les 174 personnes présentes à bord du Boeing sont indemnes, mais un employé des services de secours et d'incendie a dû être transféré à l'hôpital.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'appareil de Sunwing était en cours de remorquage à l'aéroport Pearson de Toronto (Canada), où il a heurté un Boeing B737 de la compagnie canadienne WestJet, vendredi 5 janvier 2018, avec 174 personnes à bord. (CONNIE CARSON / FACEBOOK / AFP)

Un Boeing B737 de la compagnie canadienne WestJet a été percuté sur le tarmac de l'aéroport Pearson de Toronto (Canada) avec 174 personnes à bord, dans la soirée du vendredi 5 janvier, par un appareil en remorquage de la compagnie Sunwing dont l'empennage s'est embrasé. Cet accident est le deuxième de ce genre à survenir sur cet aéroport en cinq mois. Un employé des services de secours et d'incendie a été transféré à l'hôpital, mais il n'y a pas d'autre victime.

L'avion de WestJet attendait sur le tarmac de pouvoir débarquer des vacanciers de retour de Cancun (Mexique), quand il a été heurté peu après 18 heures (minuit en France). Des flammes peuvent être observées en bout de fuselage du second appareil, sur des images postées sur les réseaux sociaux depuis l'appareil de WestJet.

Our plane was crashed into by another plane right after the pilot announced they were "low on staff"

A post shared by Stephen Belford (@stephen_belford) on

Une enquête en cours pour déterminer les causes de l'accident

La grande majorité des passagers a été évacuée par les toboggans de sécurité. "Les 168 passagers et les six membres d'équipage sont indemnes", a assuré la WestJet, deuxième compagnie canadienne, sur son compte Twitter. "Nous pouvons confirmer que les passagers sont en sécurité dans le terminal" à l'aéroport. Les services de secours se sont rapidement rendus sur place pour circonscrire cet incendie.

"Il n'y avait aucun membre d'équipage de Sunwing ou de passagers à bord au moment de l'incident", a souligné de son côté la compagnie charter. Selon les responsables de l'aéroport Pearson, un des plus fréquentés en Amérique du Nord, des vols et l'avitaillement de quelques avions ont été perturbés par cet incident et "une enquête est en cours". Le Bureau de la sécurité des transports du Canada a annoncé dans un communiqué l'envoi d'une équipe d'enquêteurs afin de "recueillir des informations et évaluer l'événement".

Déjà un précédent en août dernier

En août dernier, un accrochage entre deux avions s'était déjà produit sur le tarmac du même aéroport Pearson de Toronto. L'aile d'un Boeing 767 de la compagnie Air Canada, en approchant de son stationnement avec 286 personnes à bord, avait touché l'aile d'un avion de la compagnie polonaise LOT. Cet incident n'avait fait aucun blessé.

L'aéroport Pearson précise que les conditions météorologiques restent le problème majeur pour les perturbations aériennes signalées vendredi soir. Depuis deux semaines, en effet, de nombreux retards et annulations de vols sont signalés en Amérique du Nord, qui connaît un froid polaire et d'importantes chutes de neige dans l'est du Canada. Le temps était clair sur Toronto, vendredi soir, et le thermomètre approchait les - 20 °C, selon les données des services météorologiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Aéronautique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.