Aéroports : bientôt la fin des contrôles de liquides pour les bagages cabine ?

L'aéroport d'Heathrow, à Londres (Angleterre), teste un scanner 3D très puissant qui permet de détecter ce qu'il y a à l'intérieur des flacons et des bouteilles.

FRANCE 2

Avant d'embarquer dans un avion, le contrôle de sécurité nécessite de faire l'inventaire de ses produits liquides, mais c'est peut-être bientôt fini. Dans l'aéroport londonien d'Heathrow, en Angleterre, le plus fréquenté d'Europe, une nouvelle technologie est à l'essai. Des machines scannent en effet vos bagages cabine, sans que vous ayez à les ouvrir. Grâce à un système de détection en trois dimensions, tout peut être analysé et observé sous tous les angles et en un seul passage.

Renforcer la sécurité

Un gain de temps précieux visiblement apprécié par les voyageurs qui ont pu tester cette nouveauté. Pour la direction de l'aéroport, convaincue par le dispositif, ce système permet aussi de renforcer la sécurité des vols aériens, en rendant possible notamment l'analyse des produits liquides. "Nous pourrons détecter les objets ou liquides dangereux que nous ne pouvions pas observer jusqu'à présent", indique John Holland-Kaye, PDG de l'aéroport d'Heathrow. Le gouvernement britannique entend équiper tous ses aéroports de ce système d'ici 2022.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passagers récupèrent leurs bagages dans le terminal 5 de l\'aéroport d\'Heathrow, à Londres (Royaume-Uni), le 19 décembre 2018.
Des passagers récupèrent leurs bagages dans le terminal 5 de l'aéroport d'Heathrow, à Londres (Royaume-Uni), le 19 décembre 2018. (AFP)