Airbus / Qatar Airways : un bras de fer à 5 milliards d’euros

Publié
Airbus / Qatar Airways : un bras de fer à 5 milliards d’euros
FRANCE 2
Article rédigé par
L.Bazizin, M.Petitjean, E.Jarlot - France 2
France Télévisions

C’est un conflit commercial assez spectaculaire avec un enjeu qui se chiffre à plusieurs milliards d’euros. Airbus n’a pas apprécié que la compagnie Qatar Airways lui reproche, via une procédure judiciaire, l’érosion de la peinture recouvrant le fuselage de plusieurs de ses appareils.

21 avions long-courriers sont cloués au sol par Qatar Airways. En colère contre Airbus, la compagnie qatarie ne manque pas de le faire savoir et diffuse sur les réseaux des images choc de la peinture qui se décolle. Mais est-ce suffisant pour empêcher un avion de voler ? De son côté, Airbus réplique et frappe fort en annulant une commande de plus de cinq milliards d’euros.

Une nouvelle audience prévue fin avril

C’est un bras de fer inédit entre un avionneur et son client, une compagnie aérienne. Airbus est actuellement en position de force avec un carnet de commandes plein pour les prochaines années. "En ce moment, on n’a pas besoin d’avoir tous ces avions qui volent parce que la situation fait que les frontières internationales sont fermées. Donc, le fait de mettre ces avions au sol et accuser Airbus, ça ferait reposer sur Airbus pour tous les frais de maintenance", explique Xavier Tytelman, expert aérien. Qatar Airways réclame devant la justice britannique 618 millions de dollars plus une pénalité de 4 millions par jour. Une nouvelle audience est prévue fin avril.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.