Airbus met fin à son programme A380

Le constructeur européen Airbus vient d'annoncer l'arrêt de la production de son avion gros porteur, véritable fleuron de son catalogue.

France 2

C'est la fin de l'aventure pour Airbus. C'était devenu, pour les analystes, le sujet impossible à éviter. "Malgré tous nos efforts, écrit le PDG d'Airbus dans un communiqué, le carnet de commandes n'est plus suffisant pour maintenir la production." L'Australien Qantas vient d'annuler une commande de huit appareils. La compagnie Emirates réduit la sienne au profit d'avions plus petits. Le dernier A380 sortira des lignes de montage en 2021, soit 16 ans après sa naissance en 2005. Trop gourmand en carburant, il consomme davantage que le Boeing 787. Trop difficile à remplir, avec plus de 500 places. 

Pas assez de commandes 

"Il faut deux passerelles minimum, une pour le pont inférieur, une pour le pont supérieur. Et il y a relativement peu d'aéroports qui sont équipés pour ça", explique Jean-Louis Baroux, expert aérien et fondateur d'Air promotion group. Ce joyau technologique n'a jamais trouvé son public. Un crève-cœur pour les salariés, qui s'y attendaient. Ils seront redéployés sur d'autres modèles plus petits, très demandés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Airbus A380 décolle de l\'aéroport de Sydney, le 7 février 2019.
Un Airbus A380 décolle de l'aéroport de Sydney, le 7 février 2019. (PETER PARKS / AFP)