Airbus annule une commande de plusieurs milliards de dollars avec Qatar Airways

En cause : la compagnie qatarie a cloué au sol une partie de sa flotte de gros porteurs A350 en raison d'une dégradation de la surface des fuselages, et poursuit Airbus en justice pour obtenir réparation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un A321 de la compagnie Lufthansa s'apprête à atterrir à l'aéroport de Barcelone, en Espagne, le 4 janvier 2022. (JOAN VALLS / NURPHOTO / AFP)

C'est une décision spectaculaire dans l'industrie aéronautique. Airbus a annulé une commande de plusieurs milliards de dollars de Qatar Airways, vendredi 21 janvier, summum d'une escalade entre l'avionneur européen et l'un de ses plus gros clients qui lui reproche des défauts sur ses A350.

"Nous confirmons avoir résilié le contrat portant sur 50 A321 avec Qatar Airways, conformément à notre droit", a affirmé un porte-parole d'Airbus, confirmant une information de Bloomberg.

Une commande estimée à plus de six milliards de dollars

Généralement, les annulations de commandes sont le fait des compagnies clientes, quand elles n'ont plus les moyens de financer l'achat ou n'ont plus besoin des avions. Au prix catalogue, pour la dernière fois publié par Airbus en 2018 et quasiment jamais appliqué en raison de rabais, la valeur de cette commande s'élevait à plus de 6 milliards de dollars.

La compagnie qatarie a cloué au sol une partie de sa flotte de gros porteurs A350 en raison d'une dégradation de la surface des fuselages et poursuit Airbus en justice pour obtenir réparation. Airbus reconnaît une dégradation de la peinture mais assure que cette situation n'a pas de conséquences sur la sécurité en vol. L'agence européenne de la sécurité aérienne, l'AESA, a confirmé que ces dégradations n'entraînaient pas de risques de navigabilité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Aéronautique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.