Aigle Azur : tous les avions cloués au sol dès vendredi soir

Plus de 10 000 personnes sont piégées par l'arrêt des vols de la compagnie Aigle Azur, bloqués à l'étranger. Pour les salariés de la compagnie, c'est l'inquiétude qui domine. Les précisions de la journaliste Marie Justet, en duplex depuis l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne).

france 3

Tandis que plusieurs milliers de personnes sont bloquées à l'étranger en raison de l'arrêt des vols de la compagnie Aigle Azur, la situation de ses salariés n'est guère plus réjouissante. "Les potentiels repreneurs ont jusqu'à lundi 9 septembre à midi pour se faire connaître. Pour l'instant, les compagnies Air France, Air Caraïbes et l'espagnole Vueling pourraient être intéressées par les quelque 10 000 créneaux horaires de décollage et d'atterrissage, soit 13 vols par jour, à Orly (Val-de-Marne). Une petite pépite, compte tenu de leur rareté", explique la journaliste Marie Justet, en duplex depuis l'aéroport francilien.

1 150 salariés dans l'incertitude

"Les 1 150 salariés craignent de ne pas tous être repris. Les syndicats ont d'ores et déjà demandé aux salariés de manifester en uniforme, dès samedi 7 septembre, ici à Orly", conclut-elle. De leur côté, les milliers de voyageurs sont bloqués à l'étranger. Le gouvernement français tente d'organiser leur rapatriement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Airbus A319 opérant pour la compagnie Aigle Azur, à Bagdad, le 31 octobre 2010.
Un Airbus A319 opérant pour la compagnie Aigle Azur, à Bagdad, le 31 octobre 2010. (AHMAD AL-RUBAYE / AFP)